Dominique R.

A l’acquisition d’une maison en Vendée, il y avait beaucoup de choses à repenser, maison et jardin. Le jardin était bien planté mais pas tout à fait à mon goût. Isabelle est venue sur place, m’a beaucoup fait parlé sur ce que j’aimais et n’aimais pas. Elle a fait plusieurs dessins avec propositions de plantes adaptées au climat marin et au sol, jusqu’à ce que ces idées me conviennent. Il ne restait plus qu’à faire venir les plantes et un jardinier les a mises en terre selon le plan retenu.

Pendant un an, Isabelle m’a accompagnée mois par mois avec son programme de jardinage. Cela m’a permis de m’approprier réellement mon jardin, de bien connaître mes plantes et de savoir quand et comment m’en occuper.

Eleonore P.

J'ai vraiment adoré ce moment passé dans mon jardin avec Isabelle. Personne ne m'avait jamais montré comment faire. Isabelle m'a non seulement dit comment nettoyer les pierres, m'occuper de chaque plante, que faire à quelle saison, me montrant où couper, quel engrais pour quel usage, etc. Mais surtout elle m'a expliqué en quelques mots simples la logique du comportement des plantes ce qui fait que j'ai bien retenu ce qu'elle m'a dit parce que cela avait du sens. Je conseillerais néanmoins de noter tous ces précieux conseils car en une matinée Isabelle donne beaucoup d'informations.

Depuis qu'elle est passée je me suis occupée de mon jardin tous les jours, il est superbe et c'est devenu un moment privilégié de chaque journée. 

Marie-Christine G.

Ayant déménagé dans une petite maison du W8 je me suis trouvé devant une grande terrasse en mal de plantes et de fleurs. J’ai fait appel a Isabelle qui trés rqpidement  après avoir écoute mes gouts en matière de couleurs et de choix de plantes a preparé un petit fascicule avec photos pour m’indiquer ou mettre des pots selon l’exposition du soleil. Elle m’a aussi donné tous les conseils nécessaires pour l’arrosage et la plantation en pots. Deux ans plus tard ma terrasse est un jardin miniature ou roses et chèvrefeuille fleurissent en abondance. Merci Isabelle.