Lire l'article sur www.lechomagazine.uk

Télécharger le document PDF 

Le muguet

Emblème incontournable du 1er mai

 

Histoire

     On fait remonter la tradition du muguet du 1er mai à la Renaissance, Charles IX en ayant offert autour de lui en 1561 comme porte-bonheur. La coutume s’étendant rapidement à travers tout le pays. À la Belle Époque, les grands couturiers français offrent le 1er mai un brin de muguet à leurs petites mains et à leurs clientes. 

Ce n'est qu'au début du XXe siècle qu'il sera associé à la Fête du travail. C'est le seul jour où tout un chacun peut vendre sur la voie publique sa propre cueillette de muguet sans formalités administratives ni autorisation.

 

Présentation

     Le muguet de mai ou muguet commun (Convallaria majalis), est une plante herbacée vivace dont les fleurs printanières, petites et blanches, forment des grappes de clochettes très odorantes. Dans les forêts européennes, là où sa présence est naturelle, le muguet est (avec la pervenche) un bon bio-indicateur d'ancienneté et de naturalité de la forêt 

     Le muguet se multiplie dans les sous-bois grâce à son rhizome traçant. Il se cultive facilement dans les jardins frais et ombragé. Le muguet est une plante rustique qui résiste donc très bien au froid. Il est bien adapté aux régions fraîches du nord de l'Europe et on le trouve à peu près partout en France, à l'exception des régions méditerranéennes car il ne supporte pas la sècheresse.

     Chaque brin de muguet (ou hampe), haut de 10 à 20 cm, n'est jamais ramifié et a tendance à pencher plus ou moins fortement. A sa base, on peut voir des membranes violacées qui l'engainent. De cette gaine, deux feuilles entières se dressent, parfois trois. Le limbe est vert foncé, plutôt mat. Les feuilles se finissent généralement en pointe. 

     La hampe portera une grappe composée au maximum de 20 fleurs mais souvent on ne compte pas plus d'une dizaine de fleurs épanouies. Elles sont blanches, parfois rosées, réunies en une grappe latérale, avec une corolle en clochette à six dents. Ces fleurs, à l'odeur suave et puissante à la fois laisseront place à des petites baies rouges en fin d’été.

     La floraison a lieu entre avril et juin et ne dure que quelque temps (3 à 4 semaines). L'idéal symbolique voudrait que la fleur fleurisse pour le 1er mai mais il n'est que rarement exaucé. Il arrive même que la plante soit déjà fanée à cette date. 

     Le muguet a un rhizome traçant qui se caractérise par une ramification assez développée. Celui-ci est en outre couvert de racines. Chaque portion de rhizome pourvue d’un grand nombre de racines et qui porte un bourgeon vivant est appelée « griffe ».

     On trouvera encore dans quelques endroits du muguet sauvage, dit muguet des bois. Avant la floraison, il peut être confondu avec l'ail des ours, ce qui présente un danger pour les amateurs de ce dernier. La distinction peut facilement se faire grâce à l'odeur aillée dégagée par les feuilles froissées de l'ail des ours uniquement, ainsi que par la consistance des feuilles, plus coriaces chez le muguet.

 

Plantation et entretien

     En griffes, le muguet se plante au printemps (mars) ou à l’automne (octobre-novembre). Si vous le plantez en automne, la floraison aura lieu au printemps suivant. Si vous le plantez au printemps, il ne fleurira que l’année d’après. On plante les griffes de muguets dans un sol frais, léger, riche et de préférence mi-ombragé. Elles sont fragiles, manipulez-les avec précaution. Installez-les à faible profondeur dans un terreau léger, les pointes dirigées vers le haut : elles doivent affleurer. Recouvrez de terreau, tassez un peu et arrosez copieusement.

     Le muguet est vigoureux et limite la croissance des mauvaises herbes. Profitez de la rapidité de sa propagation et de son côté envahissant pour en faire un couvre sol. Pour ces raisons, évitez peut–être de l’installer dans les massifs et préférez par exemple les emplacements sous les arbustes et les grands arbres à feuillage léger ou au pied d’un mur exposé au nord. Vous pouvez l'associer à d’autres plantes de mi-ombre et de situation fraîche comme les violettes, perce-neiges, scilles ou sceau-de-Salomon.

     Cette plante, demandant peu d’entretien, est très facile à cultiver. Si elle devient trop dense, n’hésitez pas à la diviser : replantez les éclats en les espaçant d’une dizaine de centimètres et offrez le surplus à des amis jardiniers.Vous avez envie d’essayer le semis ? Prenez votre mal en patience, vous aurez des feuilles la première année, mais des fleurs uniquement au bout de 9 ans !

     Si le muguet n’est pas fleuri pour le 1er mai,  vous pouvez y remédier en « forçant », votre muguet. Vous posez sur la plante une petite serre ou plus simplement une cloche. L’effet de serre sera accru et votre muguet fleurira plus tôt. N’oubliez pas tout de même d’enlever la cloche pour aérer la plante deux à trois heures par jour sinon celle-ci va moisir.

     En pleine terre, le muguet n’a pas d’ennemis et n’est pas touché par les maladies. Mais en serre, les othiorhynques peuvent causer des ravages au niveau des racines et entrainer la mort de la plante. Enfin, sachez que le risque de pourriture grise est à craindre si votre sol est trop lourd.

Utilisation 

     C'est en parfumerie que le muguet est surtout connu, même s'il y est rarement utilisé sous sa forme naturelle. Dès le XVe siècle, le muguet était un parfum apprécié, notamment des hommes, puisque le terme « muguet » a servi à désigner jusqu'au XIXe siècle un jeune homme élégant. Aujourd'hui on l'utilise dans les parfums féminins comme note de cœur. Le muguet, fleur favorite de Christian Dior et emblème de sa maison de couture, a fait entre autres la célébrité du parfum Diorissimo, créé en 1956. 

     Connu pour ses propriétés pharmacologiques, c’est un tonicardiaque et un diurétique. Il a été utilisé dans le traitement de certaines maladies cardiaques. 

     On peut bien sûr cueillir les brins fleuris pour la composition de bouquets. C'est une plante idéale pour un vase soliflore où son inflorescence délicate est mise en valeur. Prenez des tiges avec des clochettes bien ouvertes en bas et pas encore ouvertes en haut. Elles tiendront beaucoup plus longtemps dans votre vase.

     Néanmoins, la présence de muguet dans une pièce trop fermée est malsaine : son parfum puissant peut provoquer des maux de tête. Autre phénomène perfide, l'eau du vase dans laquelle le muguet a trempé est rapidement contaminée et devient à son tour très toxique.

 

Attention danger

     Le muguet est subtil et d’une grande beauté, mais cette petite plante est vénéneuse. Il faut mieux s'en tenir aux plaisirs des yeux et du nez uniquement. Dans chacune des utilisations, il est très important de se souvenir que toutes les parties de la plante sont très toxiques. Une ingestion d'une gorgée d'eau de muguet peut être fatale en quelques minutes. 

     Si vous avez de jeunes enfants, il est conseillé d'ôter les fleurs fanées avant qu'elles ne fructifient. Les baies de muguet, arrivées à maturité ou non, ressemblent à de petits bonbons et sont très attrayantes mais très toxiques.

En cas d'ingestion appeler le centre antipoison le plus proche, le plus rapidement possible.

 

Il est possible que l'on vous offre un brin de muguet en pot, le 1er mai par exemple. Dès qu’il sera fané, transplantez le dans votre jardin. Vous le verrez refleurir l’année prochaine. 

 

Isabelle Erulin

www.les-pouces-verts.com

 

  • Le muguet s'appelait autrefois lis des vallées qui est aujourd’hui toujours son nom anglais, lily of the valley.

  • En plus de porter bonheur, le muguet en fleurs donne le top départ aux jardiniers pour mettre en place les pieds de tomates au potager.