Télécharger le document PDF 

Poinsettia   Gui   Houx   Sapin

Exit la grisaille automnale, place aux plantes qui illuminent l'hiver

  Lpoinsettia, Euphorbia pulcherrima, offre une explosion de couleur, un vrai antidépresseur naturel. Ce ne sont pas les fleurs qui

attirent le regard, mais le feuillage coloré qui les accompagne. Il offre une multitude de bractées rouge vif ou d’une noble teinte crème, qui lui valent le nom d’étoile de Noël.

   Unique et séduisante, décorative et haute en couleurs, l’étoile de Noël est une des vedettes de l'hiver. C’est une
plante originaire du Mexique,

elle craint le froid et les courant d’air, elle est donc à bichonner. Installez-la dans une pièce chaude (17°C à 22°C) avec de la lumière mais sans soleil direct, surtout aux heures les plus exposées. Veillez à l’arroser sans excès, seulement quand la terre est sèche, avec de l’eau tiède ou
à température ambiante - l’eau froide fait tomber ses feuilles.

   Une fois les risques de gel passés - idéalement lorsque la température est supérieure à 13°C - sortez le poinsettia à l’extérieur pour l’été. Réduisez les tiges d’un tiers, rempotez-le avec un terreau bien drainant et vous pourrez à nouveau égayer votre maison l’hiver prochain.

   Plante traditionnelle et décorative de Noël, le gui, Viscum album, était considéré par les druides comme une plante sacrée et dotée de propriétés miraculeuses. Le gui est un semi- parasite qui se nourrit de l’eau et des minéraux puisés par l’arbre dans le sol. Il prend la forme d’une sphère verte luxuriante suspendue entre ciel et terre dans les arbres dénudés par l’hiver. S’il est un présage de bonheur pour l’homme - les Britanniques pensent que s’embrasser sous le gui à Noël porte chance - à l’inverse, il n’annonce rien de bon pour l’arbre.

   Les branches persistantes (elles conservent leurs feuilles) peuvent être utilisées comme décoration. Assemblez-les simplement à l’aide d’un ruban à carreaux rouge et blancs ou composez une couronne avec des pommes de pin, du lierre et du houx. Sachez juste qu’en plus d’être gluant, le joli fruit blanc est toxique.
Le houx, Ilex aquifolium, symbole d’éternité, est un arbuste au feuillage persistant et piquant, aux branches garnies de ces fameuses baies rouge vif dont les merles et les grives se gavent jusqu’à l’indigestion... Elles servent également à confectionner couronnes et décorations de Noël. Ses fruits décoratifs ne poussent que sur les pieds femelles, les mâles en sont dépourvus. Cet arbuste peut atteindre 4 à 6 m de hauteur et peut vivre plusieurs centaines d’années. Son principal usage aujourd’hui est ornemental –ses baies rouges éclairent les sous-bois en hiver- et pour réaliser des haies épaisses, infranchissables et durables. Autrefois, son bois était choisi pour réaliser des cannes ou des manches d’outils.

   Nous pensons tous qu’il n’y a pas de Noël sans sapin. C’est au XVIè siècle que cette tradition débuta en Alsace. Epicea, Picea abies ou sapin de Nordmann, Abies nordmanniana, entre les deux il vous faudra choisir. Votre choix peu également porter sur l’envie ou non de replanter votre arbre dans votre jardin. D’abord il faut, cela va sans dire, que votre sapin soit doté de racines, dans un conteneur non déformé et que l’on puisse dépoter facilement. Une autre option consiste à replanter votre sapin dans un pot plus grand pour qu’il resserve... l’année prochaine. Pensez à le mettre le plus vite possible dehors, c’est une plante de grand air.

  Isabelle Erulin
  www.les-pouces-verts.com