Télécharger le document PDF 

 

POUR UN JARDIN COLORÉ, DÉCOUVREZ LES

cornouillers

 

Envie de planter une nouvelle espèce que vous ne connaissez pas encore ? Laissez-vous tenter par un cornouiller.

Cornus Kousa

 

DESCRIPTION

Le cornouiller (ou Cornus) est un genre botanique composé d’arbustes et petits arbres aux ramures graphiques. Ses feuilles aux couleurs vives en automne découvrent en hiver des rameaux tout aussi colorés, bien vite couverts par des fleurs. C’est un arbuste aux multiples facettes qui égaye le jardin toute l’année, en haie, en massif et même en pot sur les balcons

et terrasses.
Le cornouiller a des feuilles caduques vertes qui virent en automne en belles teintes de rouge : orangé, sang, pourpre voire bronze pourpre. Ses petites fleurs oscillent quant à
elles entre le blanc et le jaune vif. Grâce à sa floraison précoce annonçant la fin de l’hiver, le cornouiller fournit aux abeilles et autres butineurs une précieuse nourriture. Les fruits, de petite taille, parfois allongés, varient, quant à eux, du blanc
au bleu foncé.
Enfin, les racines du cornouiller sont un autre de ses atouts : leur réseau fin et très dense aide à stabiliser les sols.

DE NOMBREUSES VARIÉTÉS

Les plus grandes espèces de cornouiller comme le Cornus kousa peuvent atteindre 6-7 mètres alors que les plus petites, comme le Cornus alba, ne dépasseront pas 2 mètres de haut. Le Cornus alba, également appelé cornouiller blanc, est l’un des plus appréciés, notamment pour ses feuilles tachetées de blanc et pour son écorce colorée de rouge, jaune ou encore blanc en hiver. Très répandu en Europe, le cornouiller mâle (Cornus mas) est pourtant méconnu. Il est reconnaissable par une abondante floraison jaune.

Le Cornus sanguinea doit son nom à la teinte rouge sang de ses feuilles à la fin de l'été. Les jeunes branches exposées à la lumière du soleil prennent également une couleur rouge brillant. Magnifique en hiver !

UTILISATION

Nommé en référence au nom latin cornus, car son bois est dur comme de la corne, le cornouiller est utilisé depuis l’Antiquité pour la confection des flèches, piques et javelots, ainsi qu’à la

fabrication de manches d’outils et barreaux d’échelle.
Les cornouilles, sont des baies rouges et brillantes, légèrement acidulées. On peut en faire des confitures, du vin ou les préparer en saumure à la manière des olives. Seuls les fruits du cornouiller mâle sont comestibles.

PLANTATION

Je vous conseille de planter le cornouiller au soleil ou à mi- ombre, de préférence à l’automne afin de favoriser l’enracinement avant l’hiver et une bonne reprise au printemps. Toutefois, acheté en conteneur ou en pot, vous pouvez également le planter au printemps. En isolé, respectez un diamètre libre identique à la hauteur de la plante adulte. En haie, espacez vos cornouillers de seulement un mètre.

TAILLE ET ENTRETIEN

Résistant à la plupart des climats et jusqu’à -20°C, le cornouiller est très facile à entretenir. Il faut néanmoins l’arroser régulièrement pour favoriser sa croissance.
En ce qui concerne les jeunes plants, paillez-les les deux premiers étés après la plantation. L’engrais est inutile. En automne, donnez-lui donc du compost, cela le gardera en bonne santé.

Cet arbuste prend naturellement un très beau port au fil de son développement. La taille ne doit donc être effectuée que si vous devez réduire la ramure ou profiter des jeunes bois colorés. Il convient cependant de supprimer le bois mort au fur et à mesure.

Je ne résiste pas à l’envie de vous recommander mes deux espèces de cornouiller préférées, Cornus kousa, Cornouiller du Japon, aux si jolies fleurs blanches et Cornus controversa ‘Variegata’, le cornouiller des pagodes, panaché de vert et de blanc encore appelé weeding cake pour les Anglais !

Isabelle Erulin

Garden Consulting & Coaching

www.les-pouces-verts.com