Télécharger le document PDF 

La lavande, tout ce qu'il faut savoir ou presque 

L’allium ou ail d’ornement (aulx, au pluriel) est un incontournable des jardins contemporains comme des prairies fleuries. Très facile à cultiver, cette plante à bulbe donne des fleurs spectaculaires en boules rondes ou en ombelles lâches, toutes très décoratives.

 

  La lavande, bien qu’éloignée de son pays d’origine est pourtant cultivée en Grande-Bretagne (Norfolk, Yorkshire) et également dans votre jardin ou

sur votre balcon.
   Originaire du bassin méditerranéen, ce

sous-arbrisseau symbolise la Provence et le soleil. Déjà utilisée par les Romains dans l'Antiquité pour son parfum et ses qualités thérapeutiques, la lavande est aujourd'hui l'une des plantes médicinales les plus prisées en phytothérapie, notamment pour des problèmes de nervosité, des problèmes digestifs ou articulaires, elle est également antiseptique et cicatrisante. Plante vivace au feuillage persistant, la plupart des variétés résistent au froid, elles sont rustiques.

   Au jardin, les lavandes aiment les terres légères, plutôt calcaires et bien drainées. Elles ne supportent pas l’excès d'eau. Elles préfèrent les sols arides et caillouteux. Elles s’adaptent cependant à toute terre de jardin. Elles acceptent les sols pauvres ou modérément fertiles - apporter de l’engrais n’est pas nécessaire. Plantez-les en exposition chaude et ensoleillée et de préférence au printemps.

   La lavande doit être arrosée à la plantation, mais doit ensuite pouvoir se

développer sans arrosage. En pot, choisissez un pot d’environ 30 cm de diamètre, dont le volume sera de 1,5 à 2 fois celui de la motte. Plantez-la dans un terreau horticole allégé avec du sable. Evitez d'utiliser un bac à réserve d'eau. Préférez les pots qui disposent d'un trou pour l'évacuation d’eau. La lavande redoute l’excès d’humidité et doit donc être arrosée avec mesure pour ne pas asphyxier les racines.

   Pour la bonne vie de votre lavande, sa taille est essentielle. Je ne saurais trop vous recommander de la tailler deux fois par an, sinon vous risquez de la voir s’étioler.

   En avril, avec un sécateur, si vous avez peu de pieds, ou à la cisaille, rabattez les branches à moitié pour provoquer de nouveaux départs et un épaississement de la touffe. Soignez la finition en donnant au buisson une forme arrondie. Attention, la taille ne doit être faite que sur du bois comportant encore du feuillage. Si vous taillez sur du bois sec, votre plante ne repoussera pas.

   Au début du mois d'août, lorsque les inflorescences parfumées de la lavande ont été cueillies, il est bon de procéder à une taille d’entretien de la touffe. Ainsi, sa forme conservera des proportions régulières et harmonieuses.

   La récolte des fleurs est pratiquée idéalement en juillet, le matin par temps sec. Enfermez-les dans des petits sachets de gaze, ou suspendez des bouquets la tête en bas, pour que leur parfum diffuse dans vos armoires et éloignent les mites.

   Il existe de très nombreuses variétés de lavandes. La plus courante, Lavandula angustifolia ou lavande vraie, fleurit en juin-juillet et ses fleurs sont très parfumées. L. stoechas ou lavande à toupet est plus précoce et voit ses fleurs apparaitre en mai. Elle est plus sensible au froid. Enfin L. dentata n’est pas rustique, il faut donc de préférence la planter en pot, son feuillage dentelé est très caractéristique et ses fleurs délicieusement parfumées.

   Si vous souhaitez planter ce printemps, un beau pied de lavande, je ne peux m’empêcher de vous recommander Lavandula angustitolia ‘Hidcote’, un must !

  Isabelle Erulin
  www.les-pouces-verts.com

 

  • La lavande est une plante mellifère. Le nectar de sa fleur attire les abeille qui en font un miel très doux.

  • Plantez-la au pied de vos rosiers, elle a un pouvoir répulsif contre les pucerons.