Télécharger le document PDF 

 

A la Sainte Catherine

tout bois prend racine

 

La sagesse de ces dictons anciens ne nous trahit jamais. Si vous avez retardé l’aménagement d’une plate-bande ou omis la plantation de quelques arbustes au printemps dernier, réjouissez-vous! Il n’est pas trop tard pour planter les arbres, arbustes, vivaces et autres végétaux rustiques qui vous font envie. Au contraire, l’automne est la saison idéale pour mettre en terre plusieurs d’entre eux.

 

   En automne, la sève se retire dans les racines, elle « descend », entraînant la chute des feuilles. A partir de ce moment, la partie aérienne de la plante entre en repos végétatif –la dormance. Mais les racines, elles, continuent de pousser. Planter un arbre en novembre permet donc à son système racinaire de bien s’installer avant les grands froids.

   Cette période de l’année est propice à une bonne installation de vos plantes ; le sol est encore chaud, la pluie généralement abondante et l’évaporation faible. Cette combinaison équilibrée de chaleur et d’humidité favorise la croissance des racines, laquelle se poursuit tard dans la saison, bien après que les parties aériennes aient amorcé leur dormance.

   Pensez à bien imbiber la motte avant la plantation et adaptez ensuite l’arrosage à cette saison ; il vaut mieux intervenir copieusement tous les quinze jours plutôt qu’un peu tous les jours. Palliez le sol avec

du compost de bois sur une bonne épaisseur (15 à 20 cm). Les arbres et arbustes de plus de 1 mètre de haut sont vulnérables dès que le vent se lève. Tuteurage ou haubanage sont à prévoir à la plantation pour ces derniers.

   Petite mention particulière si vous choisissez d’installer des rosiers en racines nues –il sont beaucoup plus économiques que ceux en conteneur et la reprise est meilleure : avant de les planter, saupoudrez les racines de mycorrhyze–Rootgrow® (association symbiotique entre des champignons, des bactéries et les racines pour leur plus grand bénéfice). Sachez que les rosiers plantés en automne fleurissent véritablement dès la première année s’ils sont bien entretenus.

   Au printemps, les bourgeons se réveillent avant les racines. Vos plantes repartiront avec d’autant plus de vigueur que leur système racinaire sera bien développé. Elles seront également plus résistantes en cas de sécheresse.

   C’est également en automne que sont plantés narcisses, tulipes, crocus, jacinthes, perce-neige... Ils sont alors à l’état de bulbes, de cormes ou d’oignons, selon les appellations botaniques de cet organe de réserve. Installez-les dans les massifs, la pelouse ou dans des pots dès leur l’achat pour éviter le dessèchement dans leur emballage. Seules les tulipes doivent être plantées fin novembre-début décembre. Vous pourrez ensuite les oublier... jusqu’en mars-avril.

   Pour ceux qui n'ont pas les pouces verts, rien de tel que d'y substituer la sagesse populaire et bénéficier de ce petit coup de main que nous apporte l’automne. Quelques coups de bêche bien sentis, maintenant, sont le secret d'un printemps bien fleuri.

   Garden consulting et coaching

   lespoucesverts.londres@gmail.com

   www.les-pouces-verts.com