Télécharger le document PDF 

Pourquoi et quand taille les plantes ?

POURQUOI FAUT-IL TAILLER LES PLANTES DE NOS JARDINS, DANS LA NATURE, ELLES SE DÉBROUILLENT BIEN SANS NOUS ? CHAQUE ANNÉE, C'EST LA MÊME QUESTION : FAUT-IL TAILLER TEL OU TEL ARBUSTE, MAINTENANT, CET ÉTÉ, À L'AUTOMNE ? AVEC L'HABITUDE, CELA DEVIENT ÉVIDENT, MAIS AU DÉBUT, QUE D'HÉSITATIONS !

 

   La taille permet d’obtenir le meilleur de la plante, elle est utile au jardinier que vous êtes, pour différentes raisons.

En supprimant de vieilles branches, vous allez encourager le sujet à se ramifier et à produire de nouvelles pousses, plus fortes. Vous lui offrez une cure de rajeunissement. La plante sera plus fournie et plus vigoureuse.

   Tailler permet également de limiter la croissance de certains végétaux, qui pourraient rapidement devenir envahissants si rien n’est fait. La taille vise à réguler, gérer les problèmes d'encombrement, de gêne, de plantes à fort développement.

   Ensuite, vous pourrez équilibrer la silhouette de vos plantes, leur donner une forme particulière (haie, topiaire), rabattre les branches dont la longueur serait disproportionnée ou disgracieuse ou, simplement, apporter un sentiment de propreté ou d’ordre.

   En taillant, vous n’allez pas seulement améliorer l’allure de votre jardin, vous allez également améliorer sa
« productivité ». Les fleurs et les fruits sont plus beaux au sommet et à 

l'extérieur de la plante. Favorisez les pousses vigoureuses partant vers les extérieurs en supprimant les branches rentrant vers le centre du sujet.

   Enfin, supprimer les branches mortes, malades ou abimées prévient les risques de problèmes ultérieurs. La taille permet également d'aérer l'espace entre les branches qui, sans cela, deviendraient de véritables nids à parasites, et assure une bonne pénétration de la lumière

au centre de la plante ; elle sera moins sensible aux attaques parasitaires et fongiques.

   Pour savoir quand tailler, voici un grand principe : les arbustes à floraison estivale sont taillés le plus souvent au sortir de l'hiver (février, mars). Cette opération favorise la pousse de jeune bois, précisément celui qui portera les fleurs dans l'été. Ils ont besoin d'une bonne taille pour fleurir abondamment. À l’inverse, ne TOUCHEZ PAS aux plantes fleurissant au printemps (forsythia, lilas, camélia ou seringat), vous pourriez dire adieu aux fleurs escomptées, elles seront taillées en été.

   La taille d’hiver s’effectue lorsque les feuilles sont tombées, les branches brunes et rigides. Elle va stimuler la production de nouvelles pousses, de l’extrémité apicale ainsi que des bourgeons secondaires, qui seront solides et vigoureuses. Dès l’arrivée du printemps, la température augmente, les jours rallongent sensiblement ; les nouvelles pousses seront vertes, souples et gorgées de sève.

   Votre expérience vous aidera progressivement à maîtriser le sujet et dans le prochain numéro de L’Echo Magazine, nous verrons comment pratiquer la taille en été et quels outils utiliser.

Isabelle Erulin
www.les-pouces-verts.com