Télécharger le document PDF 

 

La pivoine, incontestable reine du printemps 

 

Elégante, gracieuse, spectaculaire, fascinante, ostentatoire : la pivoine a tout d'une reine. Elle attire tous les regards pendant la durée de sa floraison, et pourrait presque faire oublier ses compagnes de jardin.

Il existe deux grands groupes de pivoines :

 • les pivoines herbacées, des vivaces dont le feuillage en touffe disparaît totalement en hiver pour refleurir de plus belle au printemps

 • les pivoines arbustives, qui gardent leurs branches l’hiver et peuvent atteindre 2 mètres de hauteur.

 Les pivoines sont des plantes rustiques. Une fois en place, elles tolèrent des hivers rigoureux et des étés chauds et secs. Une pivoine peut bouder un,  deux, voire trois ans avant de fleurir. Mais dès qu’elle est bien établie, elle fleurit de plus en plus chaque année. Si la vue est comblée, le nez n’est pas  en reste. Certaines variétés de pivoines embaument. Au jardin, sa robustesse est telle qu’elle va prospérer des décennies

 et survivre à celui qui l’a plantée.

La plantation

 En règle générale, une plantation en plein soleil convient parfaitement. Dans les régions plus chaudes comme la côte méditerranéenne, mieux vaut  un emplacement ombragé aux heures les plus chaudes de la journée. La terre doit être drainante pour éviter l'eau stagnante, première cause d'échec  des pivoines.
 La pivoine n’aime pas être déplacée, donc réfléchissez à la bonne place avant de la planter à l’automne. Elle supporte mal la concurrence d’arbustes  ou de vivaces trop vigoureuses, c’est pourquoi il est recommandé de lui offrir un espace vital de 80 cm. Peu difficile sur la nature du sol, elle préfère  cependant qu’il soit riche en matières organiques : il vous faudra l’enrichir en terreau ou fumier bien décomposés.
 Les pivoines arbustives étant très petites au départ, je vous conseille de marquer leur emplacement par 3 baguettes disposées en pyramide, afin de  leur éviter d’être écrasées par un pied indélicat. N’arrosez pas excessivement vos pivoines. Le plus souvent la pluie est suffisante.

 

Leur entretien est simple

 • Supprimez les fleurs fanées, ne les laissez pas monter en graines, cela épuiserait la plante inutilement.
 • A la fin de l’automne, supprimez les feuilles fanées. Brûlez le feuillage sec afin de ne pas favoriser le développement de champignons.

 • Nourrissez le sol à l’automne de compost, de cendre de bois ou de corne broyée sans toucher aux racines. Cet apport de nourriture se libère  lentement dans le sol.
 • Les pivoines arbustives ne nécessitent pas de taille particulière, sauf l’élimination du bois mort en début de printemps.

En vase

 Un bouquet de pivoines est toujours ravissant et nous sommes souvent (et c'est légitime !) tentés de couper les fleurs pour décorer nos maisons. Il ne  faut surtout pas s'en priver. Cueillez-les de préférence le matin ou le soir à la fraîche.

 Que vos fleurs viennent de chez le fleuriste ou du jardin, raccourcissez les tiges de 2 cm, coupez en biais

 pour augmenter la surface d'absorption et retirez toutes les feuilles susceptibles de tremper dans l'eau. Selon la taille du contenant, mettez une  cuillerée à café ou à soupe d’eau de Javel pour éviter la putréfaction des tiges et par conséquence une mauvaise tenue des fleurs. La pivoine en  bouquet tient une dizaine de jours si vous changez l’eau tous les deux jours. Elle vous enivrera de son parfum subtil.

 Isabelle Erulin

 Garden Consulting & Coaching

 www.les-pouces-verts.com 

 +44 79 3063 9650

  • A savoir : la culture en bac n'est pas recommandée car les besoins de la plante ne seraient pas satisfaits.