Télécharger le document PDF 

 

Pour avoir plus de fleurs en été et en automne:

pratiquez le Chelsea Chop à main nue !

 

Apprentis ou même plus expérimentés, nombreux sont les jardiniers réticents à prendre leur sécateur pour tailler les pousses printanières de leurs plantes herbacées vivaces. Ne vont-ils pas, ce faisant supprimer toutes les fleurs de la saison à venir ?

   
   Commençons par le commencement : que sont les « herbacées vivaces » ? Ce sont toutes ces plantes qui sortent de terre tous les ans au printemps sans que nous ayons besoin de les replanter, alors même qu’elles semblent souvent avoir disparu durant l’hiver (« vivaces »). Leurs tiges sont souples et herbeuses (« herbacées ») et elles ne forment pas de bois. Outre le fait que l’on ne les replante pas chaque année, elles ont la vertu de fleurir très abondamment si elles sont taillées à temps. Quoi de plus désirable pour nos jardins londoniens !

   Sachez-le, certaines de ces plantes vont bénéficier grandement d’une bonne taille, grâce à une technique toute britannique, le Chelsea Chop.

   Le Chelsea Chop, ainsi appelé parce qu’il est habituellement effectué à la fin du mois de mai ou début juin, coïncidant ainsi avec le RHS Chelsea Flower Show, est une méthode de taille par pinçage manuel pour les fleurs d’été et d’automne.

   La plupart des plantes concentrent leur énergie dans le seul bourgeon apical (le bourgeon du haut de chacune des tiges ou bourgeon terminal). L’astuce consiste à l’enlever pour permettre aux bourgeons latéraux de produire de nouvelles pousses. La plante sera ainsi moins haute et également plus dense.

En supprimant les bourgeons apicaux, vous allez forcer les futures tiges florales à se ramifier, à se renforcer en agissant sur trois paramètres horticoles.

  •  Empêcher vos plantes de s’étioler en les rendant plus touffues et plus compactes : elles seront moins susceptibles de s’effondrer lors d’un orage d’été. Ceci est particulièrement utile pour les asters et les solidagos qui peuvent se coucher même lorsque la météo est favorable. Résultat : plus besoin de ces tuteurs disgracieux pour vos plantes

  • Augmenter la floraison : la perte du bourgeon apical et la stimulation des bourgeons latéraux produiront des pousses latérales et donc des fleurs. Celles-ci seront nettement plus nombreuses et de plus petite taille. De belles brassées de couleurs en prévision !

  • Prolonger la période de floraison : le Chelsea Chop retarde la période de floraison en obligeant la plante à reformer de nouvelles pousses. Retarder la période de floraison peut sembler un désavantage, mais c’est en fait une technique connue des jardiniers professionnels pour la rallonger. Comment ? En intervenant de façon sélective sur une partie, disons la moitié des tiges. Ainsi, la moitié non touchée fleurira rapidement et les tiges taillées prendront leur temps pour succéder délicatement aux premières floraisons. Plus la taille est proche de la période de floraison, plus le retard est important. Avec cette technique, nous voici partis pour plusieurs semaines, voire mois, de fleurs !

 

   Comment mener à bien cette taille ? Une seule technique à recommander: le pinçage. Dès que vos Penstemon, Sédum ou Phlox atteignent 20 cm, pressez fermement entre le pouce et l’index la tige sous le bourgeon apical que vous voulez retirer. Vous sentez un léger craquement et vous éliminez la partie supérieure de la tige. C’est tout. Si vous préférez, vous pouvez utiliser votre sécateur, mais souvent la main du jardinier est plus sure et délicate que la dureté froide de l’acier ! Essayez et vous jugerez par vous-même.

   Garden consulting et coaching

   lespoucesverts.londres@gmail.com

   www.les-pouces-verts.com